Productions végétales

  Chasselas de Moissac AOP : Des incertitudes pour cette campagne

Le Syndicat de défense AOP Chasselas de Moissac a tenu son assemblée générale le 5 juillet à la salle des fêtes de Cazes-Mondenard, sous la présidence de Claude Gauthier. Cette réunion, en présence des adhérents et des partenaires du Syndicat, a été l’occasion de revenir sur l’année 2020 et d’aborder les perspectives pour 2021. La campagne 2020, qui a porté sur 3 300 tonnes de Chasselas de Moissac AOP, s’est caractérisée par sa précocité, sa qualité, un marché fluide et des prix fermes a résumé le président Claude Gauthier. Pour cette campagne, le gel a amputé 30% du potentiel de récolte : “2021 s’annonce difficile pour certains producteurs”.

Gel : des effets à préciser
Plus récemment, un risque d’affaiblissement de la qualité est apparu, notamment avec l’observation de raisins serrés, a précisé Stéphane Lucas, le nouveau technicien du Syndicat. François Milhau, chef du service Economie agricole de la DDT qui assistait à la réunion a annoncé qu’une nouvelle mission d’enquête était prévue le 8 juillet “pour mieux apprécier la situation”. Il a été rappelé que le dispositif des calamités agricoles avait été exceptionnellement élargi au raisin de table.

Article écrit par D. Forneris

Pour voir l'article en entier abonnez-vous ! 

 

 

 

  Guide arbo du Sud Ouest :